Né en Provence en 1950, Bernard Faucon, après des études de philosophie et de théologie, fut l’un des premiers artistes à explorer l’univers de la mise en scène photographique.
Son œuvre, commencée en 1976 et volontairement suspendue en 1995, s’articule en sept grandes séries de « fictions vraies ».

- Maîtrise de philosophie en 1973.
- Peinture de 1965 à 1976.
- Mises en scènes photographiques de 1976 à 1996.
- 350 expositions personnelles depuis 1977, principalement en Europe de l'Ouest, Etats-Unis, Japon et Corée (notamment chez Léo Castelli à New-York, Agathe Gaillard, Yvon Lambert et Vu La Galerie,
à Paris).
- Grand Prix National en 1989.
- Décide en 1996 de suspendre sa production personnelle d'images. Développe entre 1997 et 2003 dans 25 pays du monde l'événement « Le plus beau jour de ma jeunesse ».
- Publie en 1999 son premier recueil de textes sans image « La peur du voyage ». Première Rétrospective intégrale à la Maison Européenne de la Photographie à Paris en 205-2006.
- Dernière publication : « Été 2550 », livre de textes poétiques illustrés d’images du voyage,
- Actes Sud, 2009


En langue française :
Les Grandes Vacances, Herscher, Paris 1980
Les Papiers qui Volent, Hazan, Paris 1986
Les Chambres d'Amour, William Blake, Bordeaux 1987
Tables d'Amis, William Blake, 1991
Les Idoles et les Sacrifices, Parco, Tokyo 1991
Dernier Portrait, Nanasaï, Kyoto 1991
Les Écritures, William Blake, 1993
Jours d'Image, Tréville, Tokyo 1995
La Fin de l'Image, William Blake, 1997
Chambres d'Amour, Chambres d'or, William Blake, 1998
La Peur du Voyage, William Blake, 1999
Le plus beau Jour de ma jeunesse, Éditions de l'Imprimeur, Paris 2000
La Plus Belle Route du monde, avec Antonin Potoski, POL, Paris 2000
Une singulière gourmandise, William Blake, 2003
Atelier Faucon à Pingyao, Édition de l’œil, Paris 2004
Catalogue Raisonné, Actes Sud, Arles 2005
Le tour du monde, Éditions de l’œil, Paris 2008
Été 2550, Actes Sud, Arles 2009